CQP animateur périscolaire

Le Programme De Formation

Titre et référence à l’emploi qualifié : CQP Animateur périscolaire. Les accueils périscolaires sont encadrés à ce jour majoritairement par des personnels détenant le plus souvent le BAFA, parfois le BAFD, mais plus rarement un diplôme professionnel de l’animation et dans ce cas, il s’agit en général d’un BP JEPS.

PROFIL PROFESIONNEL ET PERSPECTIVES D’EMPLOI

Les besoins d’accueil et de garde avant et après l’école, ainsi que pendant la pause méridienne se sont développés considérablement ces dernières années. Cela peut s’expliquer par plusieurs facteurs :

  • La généralisation du travail féminin, 
  • L’accroissement du nombre de familles mono parentales, 
  • L’éloignement entre les lieux d’habitation et les lieux de travail, 
  • Le développement des dispositifs d’aide sur ces temps d’accueil de proximité (CAF, collectivités locales…) … Ces besoins d’accueil et de garde avant et après l’école constituent un gisement d’emplois très important pour un secteur en évolution constante. Ces accueils périscolaires se sont développés – et continueront à se développer – dans la proximité de l’école, le plus souvent dans l’enceinte des établissements scolaires.

Déroulement

La formation CQP Animateur périscolaire se déroule sur 3 mois, en alternance entre le centre de formation et le terrain professionnel. La situation de chacun sera prise en compte par la construction de parcours individualisés.

L’animateur périscolaire assume 3 Unités Capitalisables de Compétences :

UC1 : Accueillir des enfants et leurs familles dans des temps périscolaires

  •  Conduire des actions d’animation dans le cadre de temps d’accueil de loisirs périscolaire

UC2 : Concevoir des projets d’animation en direction des publics enfants

  • Organiser une action d’animation ainsi que son évaluation en fonction de la demande des publics, du contexte institutionnel et de la réglementation en vigueur.

UC3 : Conduire des temps d’animation périscolaires, en direction des publics enfants

  • Mettre en œuvre les outils techniques et conditions de sécurité adaptées au déroulement d’une action d’animation


Des compétences permettant d’assurer ces trois actes professionnels sont nécessaires et suffisantes pour exercer l’emploi d’animateur périscolaire. Il peut être amené à occuper des fonctions pendant les vacances scolaires et évoluer dans son poste vers des fonctions d’animation tous publics, ou des fonctions de direction d’accueils collectifs. L’obtention d’autres diplômes de niveau IV, tel le BP JEPS, est alors rendue nécessaire.

Informations Pratiques

L’animateur périscolaire est un salarié à temps partiel travaillant le plus souvent de 15 à 20 heures par « semaine scolaire » avant ou après la classe, parfois pendant la pause méridienne. Le mercredi est, depuis la mise en place du « plan mercredis », qualifié de temps périscolaire (décret 2018-647 du 23 juillet 2018). Le périscolaire concerne donc les accueils organisés les jours d’école ainsi que le mercredi même sans école.